Navigation

Hausse probable du prix de l'électricité en Suisse

Ce contenu a été publié le 04 mai 2014 - 09:02
(Keystone-ATS)

En Suisse, le prix du courant devrait probablement augmenter dès le début de l'année prochaine. En cause: la hausse du supplément sur les coûts de transport du réseau à haute tension. Une révision de l'ordonnance sur l'électricité est en cours, et le Conseil fédéral souhaite pouvoir prendre une décision avant les vacances d'été.

Concrètement, ce supplément devrait ainsi passer de 0,6 centime à 1,1 centime le kilowattheure. Jusqu'à présent, l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) n'a pas communiqué activement sur le projet en cours, une démarche courante pour ce genre de révisions, selon l'office.

Si la modification devait aboutir en l'état, elle aurait des répercussions concrètes sur le porte-monnaie des consommateurs. Ainsi, un foyer de quatre personnes doté d'un chauffage électrique et consommant 4500 kilowattheures payera désormais 49,50 francs par année, au lieu de 27 francs actuellement.

Pour les entreprises gourmandes en électricité, les coûts de production devraient également se multiplier. Par contre, les possibilités de remboursement du supplément, qui sont actuellement prévues pour ces entreprises, seraient étendues.

Les acteurs concernés ont participé cette semaine à une audition auprès de l'OFEN. Aucune information n'a pour l'instant filtré de cette rencontre. Ils ont jusqu'à la semaine prochaine pour faire connaître leur prise de position.

Clients privés prisonniers du système

Une possibilité dont l'association alémanique de défense des consommateurs SKS va profiter. Sur le fond, SKS accepte l'augmentation du supplément, a indiqué sa directrice Sara Stalder. Elle s'inquiète cependant du fait que toute la charge retombe sur les petits consommateurs.

Au contraire des entreprises, qui bénéficient déjà de prix plus attractifs, les clients privés sont prisonniers du système et ne peuvent pas simplement changer de fournisseur, a-t-elle rappelé.

Près de 300 millions de plus

Il ne devrait cependant pas y avoir trop de résistance au projet, d'autant plus que le Conseil fédéral pourrait déjà relever à l'heure actuelle le prix du kilowattheure à 1,5 centime. La hausse planifiée de 0,6 à 1,1 centime permettra ainsi d'engranger 300 millions de francs supplémentaires par année.

Selon l'OFEN, sur ce total, 135 millions de francs sont destinés à payer la rétribution unique, un nouvel instrument destiné à promouvoir la production d'électricité à partir de petites installations photovoltaïques. La somme permettra ainsi de couvrir les frais de milliers de commandes dans ce domaine en 2015.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.