Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cette année, l'enveloppe des salaires versés aux membres des directions générales des 100 plus grandes sociétés suisses devrait augmenter de 3,3% au regard de 2017 (archives).

KEYSTONE/GABRIELE PUTZU

(sda-ats)

A l'heure de l'embellie économique, les dirigeants d'entreprises devraient voir leur rémunération augmenter légèrement cette année. L'enveloppe salariale des directions des 100 plus grandes sociétés suisses est budgétée à 1,244 milliard de francs.

Ce montant affiche ainsi une hausse de 3,3% au regard de 2017, indique vendredi le cabinet de conseils spécialisé HCM Hostettler & Company (HCM). Du côté des conseils d'administration, les augmentations resteront plus limitées.

Depuis l'adoption de l'ordonnance sur les rémunérations abusives, fruit de l'initiative dite Minder portant sur la question, près de 70% des entreprises cotées en Bourse procèdent lors de leur assemblée générale à un vote préalable des actionnaires sur le budget salarial prévu pour les plus hauts dirigeants.

Seules de rares entreprises ont adopté un vote a posteriori de leur assemblée générale sur les bonus. Parmi les 20 sociétés composant l'indice Swiss Market Index (SMI) des plus grosses capitalisations de la Bourse suisse, seul le groupe pharmaceutique bâlois Novartis dévoile les montants effectivement versés.

Souvent, les bonus se basent sur des actions ou d'autres instruments financiers, dont l'attribution s'étend sur plusieurs années.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS