Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ouragan Lane avance à 13 km/h vers Hawaï, avec des vents atteignant 250 km/h.

KEYSTONE/AP NASA

(sda-ats)

Les habitants de l'archipel américain d'Hawaï multipliaient mercredi les préparatifs avant l'arrivée du puissant ouragan Lane. Bien qu'elle se soit un peu essoufflée ces dernières heures, la tempête emmène avec elle des vents atteignant 250 km/h.

"Les îles hawaïennes restent vulnérables, tandis que l'ouragan Lane, de catégorie 4, passe au sud de la grande île" d'Hawaï, a indiqué le centre national des ouragans du Pacifique (CPHC), basé à Honolulu, dans son bulletin de 23h00, heure suisse.

Le président américain Donald Trump a invité les habitants à se préparer à son arrivée. "Tout le monde sur la trajectoire du #HurricaneLane, s'il vous plaît, préparez-vous; suivez les conseils des responsables de l'Etat et locaux", a tweeté M. Trump. "Soyez en sécurité".

Pour l'agence fédérale des situations d'urgence (FEMA), "la question n'est pas de savoir s'ils (les Hawaïens) vont être touchés ou non", mais de se préparer au pire.

Bâtiments de l'US Navy à l'abri

L'US Navy a fait savoir mercredi que ses navires et sous-marins avaient commencé à quitter la base de Pearl Harbor pour aller se mettre à l'abri en mer, comme le veut la procédure en cas de conditions météorologiques extrêmes.

Même s'il s'est un peu essoufflé, l'ouragan reste susceptible de déverser des pluies torrentielles sur l'archipel (jusqu'à 50 cm) et de provoquer inondations et glissements de terrain.

A 23h00 (en Suisse), il se trouvait à environ 450 kilomètres au sud des côtes de Kailua-Kona et à moins de 700 kilomètres au sud-est d'Honolulu, la capitale de l'Etat. Il se déplaçait à 13 km/h.

Une "alerte ouragan" est en vigueur depuis mardi pour l'île principale de l'archipel américain, ainsi que pour le comté de Maui, composé de plusieurs îles, dont celles de Maui, Lanai et une partie de Molokai. Cela signifie que des conditions dignes d'un ouragan (vent, pluie, vagues) sont prévues sur ces zones dans les 48 heures.

"L'oeil de l'ouragan devrait aller très près, ou même passer au-dessus, des principales îles d'Hawaï entre jeudi et samedi", selon le service météorologique national (NWS), qui s'attend à ce que les vents se réduisent dans les prochains jours, ne les rendant cependant pas moins dangereux.

Le gouverneur de l'Etat, David Ige, a décrété mardi l'état d'urgence dans une partie du territoire, afin de débloquer des moyens supplémentaires et de fournir de l'aide aux éventuels sinistrés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS