Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un nombre record de réfugiés a été enregistré l'an dernier dans le monde, le plus grand nombre depuis l'année 2000, a affirmé lundi le HCR. Plusieurs crises humanitaires ont poussé 800'000 personnes à fuir leur pays, alors qu'au total 4,3 millions de personnes ont été déplacées.

"L'année 2011 a été le théâtre de profondes souffrances. Tant de déracinés happés dans la tourmente en un laps de temps très court entraîne un coût élevé sur le plan personnel pour toutes les personnes affectées", a déclaré à Genève le Haut Commissaire aux réfugiés António Guterres, à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié, célébrée mercredi.

Dans ses "Tendances mondiales pour 2011", l'agence de l'ONU met en avant l'étendue du déplacement forcé généré par une série de crises humanitaires majeures: de la Côte d'Ivoire à la Libye, en passant par la Somalie, le Soudan et la Syrie.

Au total 42,5 millions de déplacés

A travers le monde, 42,5 millions de personnes ont fini l'année 2011 soit en tant que réfugiés (15,42 millions), soit en tant que déplacés internes (26,4 millions), soit en ayant déposé une demande d'asile (895'000 personnes). Malgré le nombre important de nouveaux réfugiés, le chiffre global est inférieur à celui de fin 2010 (43,7 millions de personnes), principalement en raison du retour chez eux de nombreux déplacés internes (3,2 millions).

L'Afghanistan continue de générer le plus grand nombre de réfugiés (2,7 millions), suivi de l'Irak (1,4 million), de la Somalie (1,1 million), du Soudan (500'000) et de la République démocratique du Congo (491'000).

Près du quatre-cinquième des réfugiés dans le monde ont fui vers des pays voisins. D'importantes populations réfugiées se trouvent ainsi au Pakistan (1,7 million de personnes), en Iran (886'500), au Kenya (566'500) ou au Tchad (366'500), a précisé le HCR. Parmi les pays industrialisés, l'Allemagne demeure le plus important pays d'accueil avec 571'700 réfugiés.

ATS