Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Heidi Z'graggen: d'Uri au Conseil fédéral - sans s'arrêter

La conseillère d'Etat estime qu'il est temps que la Suisse centrale soit à nouveau représentée au sein du Conseil fédéral (archives).

KEYSTONE/GERI HOLDENER

(sda-ats)

C'est une femme de Suisse centrale et elle est prête à siéger au Conseil fédéral: la conseillère d'Etat Heidi Z'graggen (PDC/UR), 52 ans, n'a certes aucune expérience parlementaire fédérale. Mais elle peut s'appuyer sur une riche carrière politique et un vaste réseau.

En 2004, elle avait surpris tout le monde en se faisant élire brillamment au gouvernement cantonal d'Uri. Alors âgée de 38 ans, elle préparait un doctorat en sciences politiques à l'Université de Berne. Auparavant, elle avait travaillé comme enseignante aux niveaux primaire et secondaire.

Six ans après son élection à l'exécutif uranais, la politicienne démocrate-chrétienne a commencé à regarder du côté de Berne. Mais elle a manqué l'élection au Conseil des États. C'est son collègue au Conseil d'Etat, le directeur des finances indépendant Markus Stadler, qui lui a volé la vedette.

Aujourd'hui candidate au Conseil fédéral, elle ne peut pas s'appuyer sur une expérience parlementaire à Berne, mais elle ne le voit pas comme un handicap. Car à titre de membre d'un gouvernement cantonal, elle connaît bien les sujets de politique fédérale.

Heidi Z'graggen a par exemple fait partie de la direction du PDC Suisse de 2007 à 2016 et présidé la conférence intergouvernementale de Suisse centrale 2016/17. Depuis le début de l'année, elle est à la tête de la Commission fédérale pour la protection de la nature et du paysage.

Andermatt

De ses discours, elle se réfère souvent à la station touristique d'Andermatt. En tant que directrice de la justice, elle est présidente de la commission de planification et responsable du projet de développement de la station de ski d'Andermatt.

Elle a souvent accompagné dans ses démarches l'investisseur égyptien, le milliardaire Samih Sawiris. Bien qu’elle s'engage pour la nature, la politicienne lui a ouvert la voie alors que son complexe touristique n’a, dès le début, pas bien été accueilli par les habitants de la région.

Mme Z'graggen a ainsi décidé que les restrictions imposées par la Lex Koller et l'initiative sur les résidences secondaires ne s'appliquaient pas pour le complexe de M. Sawiris.

Politicienne conservatrice

La démocrate-chrétienne est considérée comme une politicienne conservatrice. Lors d'une audition, elle a critiqué le ton de l'UE, qui pose toujours plus d'exigences. Dans des interviews à la presse, elle met l'accent sur son appartenance à l'aile économique du parti.

La conseillère d'Etat estime qu'il est temps que la Suisse centrale soit à nouveau représentée au sein du Conseil fédéral. Et ce serait encore plus important pour le canton d'Uri, qui n'y a jamais siégé. Elle défend également les femmes: "Ce n'est que lorsque les femmes se lancent qu'elles peuvent être nommées et élues."

Heidi Z'graggen est célibataire, n'a pas d'enfants et vit depuis 10 ans avec Bruno Dobler, un politicien UDC zurichois, membre du conseil d'administration de la banque cantonale de Zurich. Pendant son temps libre, elle fait souvent de la randonnée, du ski et du vélo dans les montagnes uranaises. Une femme qui quoi qu'elle fasse aime enchaîner les sommets.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.