Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

St-Gall - Confronté à un environnement de marché toujours difficile, Helvetia affiche une rentabilité en légère baisse au premier semestre 2010. Malgré un volume d'affaires en hausse, l'assureur st-gallois a vu son bénéfice net fléchir de 2% en un an à 156,8 millions de francs.
Le volume d'affaires, soit les primes brutes et les dépôts, a présenté une croissance "réjouissante" de 4% par rapport à la période correspondante de l'an passé à 4,29 milliards de francs, a écrit jeudi la compagnie sise à St-Gall. La hausse atteint même 6,4% en excluant les effets de changes.
Les affaires non-vie et les affaires vie y ont contribué de manière équivalente et la croissance est bien étayée sur le plan géographique. Dans les assurances vie, le volume des primes brutes s'est accru de 2,38 à 2,55 milliards de francs, alors dans le secteur non vie, elles ont progressé de 1,412 à 1,428 milliard.
En revanche, le résultat d'exploitation, tant des affaires vie et non vie, a fléchi. Jugée solide par les analystes au vu d'un contexte défavorable avec notamment des taux d'intérêts à un bas niveau, la performance d'Helvetia a dépassé la moyenne des attentes en termes de bénéfices.
Prises de bénéfice
Inférieur aux prévisions, tout comme les primes brutes et le niveau des fonds propres, le ratio combiné, soit les prestations versées et frais généraux rapportés aux primes encaissées, s'est lui fixé à 94%. A fin juin, les capitaux propres atteignaient 3,148 milliards de francs, en lègère diminution depuis le début de l'année.
A la Bourse suisse vers 11h00, le titre Helvetia se repliait de 0,8% par rapport à la clôture de la veille à 336,75 francs, dans un marché élargi Swiss Performance Index (SPI) en baisse de 0,23%. Les analystes ont expliqué le tassement du cours de l'action en raison de prises de bénéfices.
Tous les domaines d'activité ont contribué au résultat. Comme explication, Helvetia met en avant une politique de placement prudente et la couverture en temps quasi-réel des positions en monnaies étrangères qui ont permis d'éviter des pertes importantes liées à la faiblesse de l'euro et au recul des marchés d'actions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS