Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Henri Laaksonen n'a pas failli. Avec son ancienne raquette et non la nouvelle avec laquelle il avait joué vendredi, il a ramené la Suisse à la hauteur de la Biélorussie à Bienne.

Le Schaffhousois s'est imposé 6-2 6-2 5-7 6-2 après 2h35' de jeu devant Dzmitry Zhyrmont (ATP 333) pour offrir le point du 2-2 à ses couleurs. Tout se jouera donc dans le dernier simple qui opposera Marco Chiudinelli à Yaraslav Shyla (ATP 390).

Après deux premiers sets sans histoire, Henri Laaksonen a lâché la troisième manche malgré... 9 balles de break en sa faveur. Son grand mérite fut de serrer sa garde dès l'entame du quatrième set pour éviter toute mauvaise surprise, pour fermer la porte à une "remontada" improbable du Biélorusse. Tranchant en coup droit, il a su imposer parfaitement son tennis pour se racheter après sa défaite sans appel de vendredi face à Shyla. Une défaite qui était due en grande partie à sa décision surprenante de changer de marque et de modèle de raquette quatre jours seulement avant ce barrage.

Il reste donc à Marco Chiudinelli le soin de conclure. A 36 ans, le Bâlois dispute très certainement en ce dimanche son ultime rencontre de Coupe Davis. Il mérite de la gagner pour s'offrir la plus belle des sorties.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS