Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Hero dégage un bénéfice net divisé par plus de trois et demi

Hero a subi un effet extraordinaire négatif lié à la réforme fiscale aux Etats-Unis (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Le groupe alimentaire argovien Hero a vu son bénéfice net fondre à 20,9 millions de francs en 2017, contre 73,4 millions un an plus tôt. La contraction s'explique par une charge de 50,1 millions liée à la réforme fiscale survenue aux Etats-Unis.

Hero a réalisé par ailleurs un chiffre d'affaires de 1,28 milliard de francs l'an dernier. Le montant ressort en croissance organique de 3,5% par rapport à l'exercice précédent, a indiqué vendredi l'entreprise installée à Lenzbourg (AG), connue notamment pour ses confitures et ses aliments pour bébés.

Dans ses activités principales, la multinationale affiche même un taux de croissance de 7%. "Nous poursuivons une stratégie de concentration sur l'essor des catégories de base, où nous croyons que nous pouvons gagner", a précisé le directeur général Rob Versloot, cité dans un communiqué.

Recul à l'opérationnel

Sur le plan opérationnel, Hero a dégagé l'an dernier un bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) de 105,3 millions de francs, contre 113,8 millions. La marge correspondante a diminué de 0,8 point pour tomber à 8,2% du chiffre d'affaires.

En considérant les différents marchés, la société argovienne a réalisé 23% de son chiffre d'affaires en Amérique du Nord l'an passé. L'Europe constitue toujours la part du lion, avec 65%, alors que les pays dits émergents représentaient le solde (12%).

En ce qui concerne l'exercice en cours, l'entreprise fondée à Lenzbourg en 1886 - et dont la devise est de "conserver les bienfaits de la nature pour les consommateurs" - entend poursuivre sa stratégie.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.