Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police allemande a fait usage de canons à eau dimanche à Cologne contre des manifestants de la gauche radicale. Ceux-ci protestaient contre un rassemblement de 600 partisans du mouvement xénophobe "Hooligans contre les salafistes" (Hogesa).

Les contre-manifestants étaient en nombre très supérieur, environ 10'000. Les partisans d'Hogesa ont pris la parole pour demander la fermeture des frontières et l'arrêt des constructions de mosquées.

L'Allemagne anticipe l'arrivée de 800'000 à 1 million de réfugiés et migrants cette année sur son territoire, beaucoup en provenance de zones de guerre du Proche-Orient, ce qui fait craindre à certains une montée en puissance de l'extrême droite.

A Cologne, des échauffourées ont eu lieu entre policiers et manifestants d'extrême-gauche. Puis des canons à eau ont été mis en service pour séparer les deux camps, a indiqué la police. Ces derniers temps, les forces de sécurité ont mis en garde contre la montée des violences entre groupes rivaux.

La semaine dernière, le mouvement anti-islam Pegida (Patriotes européens conte l'islamisation de l'Occident) a organisé sa manifestation la plus importante depuis des mois à Dresde, dans la partie est de l'Allemagne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS