Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a appelé samedi le Kenya, à un scrutin présidentiel "libre, juste et transparent" en 2013. Des violences post-électorales avaient fait plus de 1000 morts il y a quatre ans et demi dans ce pays.

Mme Clinton est arrivée samedi matin dans la capitale kényane Nairobi, quatrième étape de sa tournée africaine qui l'a auparavant conduite au Sénégal, en Ouganda et au Soudan du Sud.

"Les Etats-Unis ont promis d'aider le gouvernement du Kenya à faire en sorte que les élections à venir seront libres, justes et transparentes," a déclaré la responsable américaine après avoir rencontré le président kényan Mwai Kibaki et avant de voir le Premier ministre Raila Odinga.

La secrétaire d'Etat a estimé que la possibilité de telles élections libres étaient "le cadeau que les Kényans s'étaient faits à eux-mêmes en adoptant une nouvelle Constitution".

Des élections "modèle"

Approuvée par referendum en août 2010, cette nouvelle Constitution est censée renforcer la démocratie dans les institutions et engager une réforme foncière cruciale, pour symboliquement tourner la page des violences postélectorales de 2007-2008.

"Nous exhortons la nation toute entière à se rassembler et se préparer pour des élections qui seront un modèle pour le monde entier," a encore dit Mme Clinton samedi.

Fin 2007, l'élection présidentielle kényane avait débouché sur la réélection contestée de M. Kibaki face à M. Odinga.

Des violences meurtrières avaient rapidement suivi, pour lesquelles quatre Kényans, dont deux des candidats à la prochaine présidentielle prévue en mars 2013, doivent être jugés à partir d'avril devant la Cour pénale internationale (CPI).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS