Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une installation industrielle permettant de filtrer chimiquement le CO2 de l'air devrait voir le jour à Hinwil (ZH) au milieu de l'année prochaine. L'objectif est d'extraire 900 tonnes de CO2 par année et de le revendre.

Selon Climeworks SA, une spin-off de l'EPFZ, il s'agit d'une première mondiale: le CO2 sera revendu pour améliorer la croissance des tomates, cornichons et salades dans les serres de l'entreprise Primanatura SA, située à proximité. Un gain de rendement de 20% est escompté.

Cette installation de filtrage sera réalisée dans le cadre d'un projet pilote et de démonstration prévu sur trois ans, avec également la collaboration de l'association de valorisation des déchets de l'Oberland zurichois (KEZO) et le soutien financier de l'Office fédéral de l'énergie. Les coûts sont estimés entre trois et quatre millions de francs.

L'objectif est notamment d'estimer les coûts de fonctionnement d'une telle installation de filtrage chimique, a précisé Climeworks mercredi dans un communiqué. Actuellement, les spécialistes sont divisés sur la question. La technologie utilisée a fait l'objet de recherches à l'EPFZ et à l'EMPA.

Dans un deuxième temps, il est envisagé de produire des carburants sous forme gazeuse ou liquide, ainsi que de fournir du CO2 pour produire l'acide carbonique dans les boissons gazeuses.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS