Toute l'actu en bref

Hirslanden, premier groupe de cliniques privées en Suisse, a des vues sur la Cliniques des Tilleuls, qui fait déjà l'objet d'une offre de rachat de la part du concurrent Aevis Victoria (archives).

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

(sda-ats)

La Clinique des Tilleuls à Bienne suscite les convoitises. Le groupe de cliniques zurichois Hirslanden est sur les rangs, alors que l'entreprise Aevis Victoria a annoncé une offre de rachat le mois dernier.

Hirslanden envisage de lancer une offre en espèces à hauteur de 2900 francs par action, selon une lettre adressée aux actionnaires de la Clinique des Tilleuls vendredi dernier. L'information parue mercredi dans le Bieler Tagblatt été confirmée à l'ats par le porte-parole de l'entreprise zurichoise Claude Kaufmann.

Une offre d'achat contraignante sera transmise aux actionnaires à l'issue de la procédure d'examen des comptes (due diligence), actuellement en cours, soit au plus tard jusqu'au 30 juin, a précisé le porte-parole.

L'offre sera effective si Hirslanden acquiert plus de 50% des actions. La société zurichoise est une filiale de Mediclinic International, un groupe de cliniques privées dont le siège se trouve en Afrique du Sud.

Accord de transaction

Hirslanden, premier groupe de cliniques privées en Suisse, vient ainsi concurrencer l'offre d'Aevis Victoria. Le groupe fribourgeois, actif dans la santé et l'hôtellerie, a annoncé le mois dernier son intention de racheter la Clinique des Tilleuls.

Son offre valorise le seul établissement hospitalier privé dans la région englobant le Seeland et le Jura bernois à 101,2 millions de francs. La transaction se déroule par le biais de Swiss Medical Network, filiale à 100% d'Aevis Victoria, qui a signé un accord de transaction avec la holding du Tilleul.

Le groupe propose aux actionnaires soit 2500 francs en espèces par action, soit la remise de 49,73 actions nominatives d'Aevis Victoria. La seconde proposition correspond à une contre-prestation de 2890 francs.

Réunion mercredi

Le conseil d'administration de la Clinique des Tilleuls avait annoncé son soutien à l'offre d'Aevis. Mercredi, il n'a pas souhaité prendre position sur la possible offre alternative d'Hirslanden.

Les informations communiquées concernant l'offre d'Aevis restent pour l'heure valables. "Nous informerons immédiatement en cas de changement", précise l'établissement. Le conseil d'administration de la Clinique des Tilleuls devait se réunir mercredi.

La clinique biennoise a une position de leader dans la région, souligne Hirslanden. Son acquisition comblerait un vide géographique entre Berne et l'Espace Mittelland et ouvrirait parallèlement un meilleur accès au canton du Jura, précise le porte-parole. Le rachat permettrait en outre de nombreuses synergies dans des domaines comme la cardiologie et la radiothérapie, selon lui.

ATS

 Toute l'actu en bref