Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sylvia Morel, présidente de la Ville de La Chaux-de-Fonds (à gauche), s'était engagée en faveur de l'initiative "pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires" (archives).

KEYSTONE/LEO DUPERREX

(sda-ats)

La présidente de la Ville de La Chaux-de-Fonds (NE), Sylvia Morel, veut le départ de la présidente du conseil d'administration de l'Hôpital neuchâtelois, Pauline de Vos Bolay. Ce n'est pas une condition sine qua non mais "une très forte recommandation".

"Madame de Vos Bolay et son équipe n'ont fait que de retirer des prestations à l'hôpital de La Chaux-de-Fonds", a déclaré mardi à l'ats, Sylvia Morel, confirmant une information de L'Impartial et de L'Express. Pour "pouvoir commencer à discuter sereinement", elle doit s'en aller.

Le résultat de la votation de dimanche prévoit le maintien de deux hôpitaux de soins aigus dans le canton. "La balle est dans le camp du Conseil d'Etat qui doit montrer qu'il a pris note de ce que veut la population et qu'il agit en conséquence", ajoute Sylvia Morel. Selon la libérale-radicale, il faut rouvrir rapidement des urgences en permanence à La Chaux-de-Fonds.

Une séance est prévue lundi prochain avec le Conseil d'Etat. "Elle avait été agendée à l'avance pour parler d'autres sujets mais on va certainement aborder la question hospitalière". Sylvia Morel espère que des décisions seront prises avant les élections cantonales du 2 avril.

De son côté, le Conseil d'Etat fera le point mercredi sur le dossier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS