Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Musées d'art et d'histoire de Genève proposent deux nouvelles expositions. Son Cabinet d'arts graphiques dévoile des dessins de Ferdinand Hodler, tandis que la Bibliothèque d'art et d'archéologie (BAA) présente le travail éditorial et artistiques d'éditeurs genevois.

Le Cabinet d'arts graphiques a puisé dans les quelque 800 dessins, estampes et affiches ainsi que dans les 241 carnets de croquis de l'artiste suisse qu'il conserve. Il présente jusqu'au 19 février une sélection de plus de 120 de ses "oeuvres sur papier", permettant ainsi de découvrir le processus créatif de Ferdinand Hodler (1853-1918).

Surtout, l'accrochage montre l'importance que le Genevois d'adoption accordait aux travaux préparatoires, qui ont ensuite abouti à ses plus grandes oeuvres. Ses carnets inédits permettent ainsi de saisir sa première idée. A la fin de sa vie, Ferdinand Hodler s'est aussi intéressé à la lithographie, qui favorise une diffusion directe de sa pratique graphique.

Quant à "Made in Genève", qui s'est ouverte lundi à la BAA, elle s'intéresse à la production éditoriale locale. Des livres hors normes, imaginés, créés et fabriqués par de petites maisons d'édition telles que Boabooks, spécialisée dans les livres contemporains, Héros-Limite, qui valorise la typographie, ou encore B.ü.L.b comix, pour la bande dessinée contemporaine. A voir jusqu'à fin mai.

ATS