Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jona SG - Le cimentier Holcim boucle le premier trimestre 2010 sur une perte, sous l'effet d'une charge fiscale extraordinaire. Le numéro deux mondial de la branche, qui souffre toujours de conditions difficiles en Europe et en Amérique du Nord, se montre prudent sur le reste de l'année.
Sur les trois premiers mois, Holcim a essuyé une perte nette de 68 millions de francs au premier trimestre 2010, contre un bénéfice de 74 millions un an plus tôt. Les comptes trimestriels du groupe ont été plombés par une charge fiscale non récurrente de 182 millions de francs, liée à la restructuration de sa participation canadienne.
Le groupe, qui domine le marché mondial du ciment en compagnie du français Lafarge et du mexicain Cemex, indique avoir souffert d'un hiver particulièrement rude, auquel s'est ajouté le ralentissement persistant dans la construction en Europe et en Amérique du Nord.
La croissance s'est en revanche poursuivie sur la plupart des marchés émergents, notamment en Asie.
Sur l'exercice en cours, Holcim se montre prudent, soulignant l'évolution toujours incertaine en Europe et en Amérique du Nord. "Les mois qui viennent montreront si la faiblesse de la demande au premier trimestre est davantage liée à l'hiver rigoureux ou à des incidences conjoncturelles", a-t-il relevé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS