Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'avance de François Hollande (29,5%) sur Nicolas Sarkozy (27,5%) au premier tour s'est très légèrement réduite cette semaine. Mais tous deux se maintiennent loin devant leurs poursuivants, selon un sondage BVA pour Orange, la presse régionale et RTL publié mercredi.

Au second tour, le résultat du sondage reste inchangé, François Hollande (56%) devançant largement Nicolas Sarkozy (44%).

Selon ce sondage réalisé les 16 et 17 avril, soit après les grands meetings électoraux de ce week-end, François Hollande a cédé 0,5 point à 29,5% contre 30% les 11-12 avril. Nicolas Sarkozy grignote 0,5 point à 27,5% contre 27%. Marine Le Pen (14%) perd 1 point, Jean-Luc Mélenchon (13%) est inchangé, François Bayrou (12%) gagne un point.

Match pour la 3e place

"Si les noms des deux finalistes ne faisaient plus guère de doute depuis des mois, ils se confirment plus que jamais à cinq jours du scrutin, rendant statistiquement impossible un 21 avril bis ou à l'envers", écrit Gaël Sliman, directeur de BVA Opinion.

En revanche, poursuit-il, "les matches pour la première comme pour la troisième place sont plus que jamais indécis". "L'écart entre Hollande et Sarkozy --2 points-- se situe (..) dans les marges d'erreur statistiques, tout comme celui existant entre Le Pen, Mélenchon et désormais Bayrou: 2 points aussi avec des scores compris entre 12% et 14% entre ces trois candidats", souligne-t-il.

Loin derrière, Eva Joly (2%) est inchangée, Philippe Poutou et Nicolas Dupont-Aignan (1% chacun) progressent tous les deux de 0,5 point, Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade se replient de 0,5% à moins de 0,5%.

ATS