Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Islam et laïcité peuvent faire bon ménage, estime François Hollande

KEYSTONE/AP/CHRISTOPHE ENA

(sda-ats)

François Hollande a jugé jeudi que laïcité et pratique de l'islam était compatibles dans le respect de la loi en vigueur en France. Le président français a refusé "toute législation de circonstance" lors d'un discours prononcé à Paris.

"Rien dans l'idée de laïcité ne s'oppose à la pratique de l'islam en France, pourvu qu'elle se conforme à la loi", a déclaré M. Hollande au cours d'un colloque sur la démocratie face au terrorisme. "Il n'y aura pas de législation de circonstance, aussi inapplicable qu'inconstitutionnelle", a-t-il ajouté en référence aux récents appels à une nouvelle loi sur le port du burkini.

Le président a également attaqué Nicolas Sarkozy et les prétendants de la droite à la présidentielle de 2017, sans les nommer, répliquant à son prédécesseur et sa critique des "arguties juridiques" dans la lutte contre le terrorisme. François Hollande a rappelé que l'ex-président était mis en cause dans des affaires.

A huit mois de l'élection présidentielle, il a dénoncé l'expression utilisée par Nicolas Sarkozy quand ce dernier exigeait des mesures antiterroristes nécessitant de modifier la Constitution.

Après le meurtre d'un prêtre français en Normandie en juillet dernier, acte revendiqué par le groupe Etat islamique, Nicolas Sarkozy avait dénoncé "les arguties juridiques, les précautions, les prétextes à une action incomplète" alors qu'il faudrait, selon lui, être "impitoyable" pour mener la "guerre" aux djihadistes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS