Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des effets de change défavorables ont notamment pesé sur les résultats d'Honda (archives).

KEYSTONE/AP/GENE J. PUSKAR

(sda-ats)

Le constructeur d'automobiles et de deux-roues japonais Honda a annoncé vendredi un bénéfice net annuel en chute de 32% en raison d'importantes charges liées aux rappels d'airbags de l'équipementier Takata. Mais il espère redresser la barre en 2016 et 2017.

Sur la période d'avril 2015 à mars 2016, le bénéfice net est tombé à 344,5 milliards de yens (3,09 milliards de francs), plombé par des "dépenses de qualité et des effets de change défavorables".

Fin janvier, Honda avait confirmé sa projection d'un résultat net de 525 milliards de yens, mais il a dû revoir ses calculs après la décision début mai par les autorités américaines d'ordonner le rappel de 35 à 40 millions d'airbags Takata supplémentaires. Ses comptes ont dû être ajustés à hauteur de 267 milliards de yens, a précisé le groupe dans un communiqué.

Honda, qui a longtemps été le premier client de Takata, va être contraint de rappeler à lui seul 20 autres millions d'airbags, selon des informations de presse, portant le total pour le groupe à plus de 50 millions depuis le début de la crise. Au moins 13 personnes (dont 10 aux Etats-Unis) ont été tuées par l'explosion intempestive d'airbags et de nombreux incidents ont été signalés de par le monde.

Ventes en augmentation

Le bénéfice d'exploitation a lui aussi fortement reculé (-25%), à 503,4 milliards de yens, malgré un chiffre d'affaires en hausse (+9,6%), à 14'601,15 milliards de yens (116,8 milliards d'euros), grâce à de bonnes performances aux Etats-Unis et en Chine.

Le fabricant des voitures berline Accord, compacte Civic et citadine Fit a écoulé sur la période 3,6 millions de voitures, contre 3,5 millions un an plus tôt. En revanche, ses ventes de deux-roues ont marqué le pas pour cause de difficultés en Asie et au Brésil, tombant à 10,57 millions de deux-roues (contre 10,7 millions).

Honda vise une amélioration de ses résultats cette année. Les réductions de coûts et de moindres dépenses devraient venir compenser l'impact négatif des devises, estimé à plus de 300 milliards de yens, essentiellement en raison de la hausse du yen face au dollar.

Au final, son bénéfice net devrait rebondir de 13,2% au cours de l'exercice actuel, à 390 milliards de yens, et son profit opérationnel de 19,2% à 600 milliards.

Le constructeur prévoit aussi de commercialiser plus d'automobiles (3,7 millions) et motocyclettes (11,5 millions). Mais le chiffre d'affaires est attendu en baisse de 5,8%, à 13'750 milliards de yens, du fait des effets de change.

ATS