Navigation

Hong Kong: Carrie Lam va retirer le texte sur les extraditions

Le projet de loi sur les extraditions a provoqué une vague de manifestations qui s'est transformée en dénonciation d'un recul des libertés. KEYSTONE/EPA/JEON HEON-KYUN sda-ats
Ce contenu a été publié le 04 septembre 2019 - 12:19
(Keystone-ATS)

La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a annoncé mercredi soir que le projet de loi controversé sur les extraditions vers la Chine allait être définitivement retiré. Cette décision constitue une concession majeure aux manifestants pro-démocratie

"Le gouvernement retirera officiellement le projet de loi afin d'apaiser complètement les inquiétudes de la population", a déclaré Mme Lam dans une vidéo diffusée par ses services.

Ce projet de loi, qui visait à autoriser les extraditions vers la Chine continentale, est à l'origine de la crise politique qui secoue l'ex-colonie britannique depuis trois mois.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article