Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le criminel nazi le plus recherché au monde Laszlo Csatary, âgé de 97 ans, a été retrouvé à Budapest, a indiqué dimanche le directeur du bureau du centre Wiesenthal en Israël. Il est accusé de complicité dans le décès de 15'700 juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

"Je confirme que Laszlo Csatary a été identifié et retrouvé à Budapest", a déclaré à l'AFP Efraïm Zuroff. "Le (quotidien britannique) 'Sun' a pu le photographier et le filmer grâce à des informations que nous avions fournies en septembre 2011", a-t-il ajouté.

Enquête en cours

"Il y a dix mois, un informateur nous a donné des renseignements qui nous ont permis de localiser Laszlo Csatary à Budapest. Cette informateur a reçu la prime de 25'000 dollars que nous accordons contre des informations permettant de retrouver des criminels nazis", a expliqué M. Zuroff.

Il a ajouté que les éléments sur la localisation avaient été transmis en septembre 2011 au Parquet de Budapest. Le Procureur adjoint de la République à Budapest, Jenö Varga, s'est borné à déclarer dimanche: "Une enquête est en cours. Le Parquet étudie les informations reçues".

En avril, le Centre Simon-Wiesenthal, du nom du célèbre chasseur de nazis, décédé en 2005, avait placé Laszlo Csatary en tête de sa liste des criminels de guerre les plus recherchés au monde.

Chef de police

Laszlo Csatary avait été chef de la police dans le ghetto de Kosice (Kassa en hongrois, Kaschau en allemand), aujourd'hui en Slovaquie, où 15'700 juifs avaient été pour certains assassinés et pour l'immense majorité déportés vers le camp d'extermination nazi d'Auschwitz, en Pologne, pendant l'occupation par l'Allemagne nazie de ce qui était alors la République de Tchécoslovaquie.

Des reporters du "Sun" ont retrouvé sur la base d'éléments également donnés par le Centre Simon Wiesenthal la trace de Laszlo Csatary à son domicile à Budapest, un appartement de deux pièces. "Je n'ai rien fait, partez d'ici", a-t-il déclaré en leur claquant la porte au nez.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS