Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Budapest - Les travaux de nettoyage se poursuivaient mercredi en Hongrie dans la zone affectée par l'inondation de boue toxique qui a fait quatre morts et provoqué une catastrophe écologique. L'état d'urgence a été décrété la veille dans trois départements.
La police cherche à élucider la cause de la catastrophe. Le premier ministre, Viktor Orban, a jugé possible qu'une erreur humaine soit à l'origine du drame, en notant que rien ne permettait de penser qu'il soit dû à des causes naturelles.
"Les travaux d'assainissement se poursuivent avec 500 personnes aujourd'hui, nous nettoyons les rues et les maisons avec des jets d'eaux à haute-pression sous la direction du Service de santé national (ANTSZ)", a déclaré à l'AFP Timea Petroczi, porte-parole des services contre les catastrophes.
L'organisation de protection de l'environnement Greenpeace a de son côté prélevé des échantillons d'eau mardi, révélant "la présence de plomb, de chrome et d'arsenic", a indiqué un porte-parole, Marton Vay. Greenpeace attend encore des résultats supplémentaires dans l'après-midi pour définir son plan d'action, a-t-il ajouté.
Les sauveteurs ne recherchent désormais plus que trois personnes, au lieu de six, a-t-elle également ajouté. "Le dernier bilan est de quatre morts, trois personnes disparues, 123 blessés, dont 61 hospitalisés, surtout pour des brûlures causées par la boue toxique", a-t-elle précisé.
Le gouvernement hongrois a décrété mardi l'état d'urgence dans trois départements de l'ouest du pays après un accident la veille dans une usine d'aluminium de la ville d'Ajka (160 km à l'ouest de Budapest). Un réservoir s'est rompu pour une raison encore inconnue et a déversé quelque 1,1 million de mètres cubes de boue rouge toxique sur les sept villages avoisinants.
L'accident a pris l'ampleur d'une catastrophe écologique, menaçant la faune et la flore autour du Danube. Selon la porte-parole, les canalisations d'eau ne sont pas menacées par la pollution. Par mesure des précautions, "il est interdit d'utiliser les puits creusés", a-t-elle précisé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS