Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une manifestation de soutien au Premier ministre hongrois Viktor Orban a attiré près de 100'000 personnes samedi après-midi à Budapest, a constaté un photographe de l'AFP. Le rassemblement a été organisé par des journalistes proches du parti Fidesz de M. Orban.

Ils veulent ainsi démontrer que la droite est toujours capable de rassembler des masses dans les rues de Budapest. Le 2 janvier, une manifestation organisée par des partis de l'opposition et des organisations civiles avait attiré quelque 70'000 personnes. Les manifestants avaient protesté contre l'entrée en vigueur de la nouvelle Constitution hongroise controversée.

Peu après la manifestation, le ministre des Affaires étrangères Janos Martonyi avait déclaré que le gouvernement pouvait "faire sortir dix fois plus de personnes dans les rues".

Bus affrétés

Les manifestants sont arrivés des quatre coins de la Hongrie. Des bus ont été organisés en provenance des pays limitrophes à forte minorité hongroise, comme la Roumanie, ou la Slovaquie.

Beaucoup sont venus avec des drapeaux hongrois, et de nombreuses affiches proclamaient l'admiration des sympathisants pour M. Orban: "Nous aimons notre pays, nous aimons Viktor", pouvait-on lire.

En parallèle, quelque 5000 personnes ont également manifesté samedi à Budapest pour demander la démission du chef de l'Etat Pal Schmitt. Ce dernier est soupçonné de plagiat pour sa thèse de doctorat remontant à 1992.

ATS