Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le groupe Swatch investit en Suisse pour faire face à la croissance actuelle, qui devrait se poursuivre en 2011. Le numéro un mondial de l'horlogerie a acheté des terrains en Suisse pour de nouvelles usines. Dans l'immédiat, il affirme rechercher 150 personnes.
"Nous sommes en train d'augmenter nos capacités pour satisfaire cette demande toujours croissante", a déclaré Nick Hayek, directeur général et administrateur du groupe dans une interview samedi au "Temps". Dans cette optique, Swatch Group a acheté plusieurs parcelles de terrain en différents endroits en Suisse, indique-t-il sans plus de précision.
Les besoins du groupe ne se limitent pas à l'immobilier. Il embauche aussi: "Rien que pour la manufacture ETA, nous sommes par exemple à la recherche de 150 personnes. Omega à elle seule, a besoin de 30 horlogers supplémentaires. Pas demain, mais aujourd'hui", affirme le patron de Swatch.
Le groupe suisse prévoit toujours des ventes dépassant "clairement la barre des 6 milliards de francs" cette année. A condition toutefois que les taux de change ne soient pas trop défavorables. En 2011, la croissance pour le secteur horloger pourrait être de 5 à 10%, selon Nick Hayek.
A terme, le groupe "possède le potentiel d'atteindre un chiffre d'affaires de 10 milliards de francs grâce à sa croissance interne", estime le chef opérationnel du groupe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS