Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'époux de la reine Elizabeth II, le prince Philip, qui aura 91 ans dimanche, a quitté samedi l'hôpital londonien où il avait été admis lundi pour une infection urinaire. Il avait été hospitalisé en pleines festivités du jubilé de diamant de la souveraine.

Le prince consort, souriant, a répondu en hochant la tête aux journalistes qui lui demandaient s'il allait mieux, à sa sortie de l'hôpital du roi Edward VII à Londres.

Il a remercié et serré la main de membres du personnel de cet établissement où il a reçu pendant cinq jours un traitement antibiotique pour soigner une infection urinaire. Il est ensuite parti à bord d'un véhicule 4X4, escorté par la police.

Record de longévité

L'hospitalisation du prince l'a empêché de participer à la dernière partie de ces célébrations du jubilé, qui se sont tenues du 2 au 5 juin.

En décembre dernier déjà, il avait dû être hospitalisé et soigné en urgence pour une artère coronaire bouchée, une intervention qui l'avait alors empêché d'assister aux traditionnelles festivités de Noël de la famille royale.

Connu pour son infatigable énergie, son caractère rugueux et sa propension aux gaffes, le prince Philip est aussi un soutien sans faille pour Elizabeth II. Il assume son rôle de second avec une constance qui en a fait un pilier de la royauté britannique. Il détient le record de longévité des princes consorts britanniques.

ATS