Toute l'actu en bref

L'an dernier, plusieurs attentats dans des villes et des destinations prisées ont freiné l'envie de voyager, explique Hotelplan (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Le groupe Hotelplan a connu un exercice 2015/2016 (achevé au 31 octobre) difficile. Le voyagiste contrôlé par Migros a vu son chiffre d'affaires comptabilisé reculer de 3%, à 1,43 milliard de francs.

En 2016, le secteur touristique a de nouveau rencontré des défis, avec plusieurs attentats dans des villes et des destinations prisées, ainsi que d'autres événements géopolitiques, qui ont par moment réfréné l'envie de voyager, explique mercredi Hotelplan dans un communiqué.

Dans la division Hotelplan Suisse, l'accent a été mis sur l'optimisation du taux d'utilisation de la capacité, ce qui a entraîné une baisse du chiffre d'affaires de 10,5%, à 575 millions de francs. Ce recul est également imputable à une baisse de la demande.

En revanche, les affaires ont été florissantes dans la filiale Hotelplan UK, avec des ventes en hausse de 23,1% à 244 millions de livres (300 millions de francs). Enfin, la Holiday Home Division (location de maisons de vacances) a vu ses recettes augmenter de 2% à 322,8 millions.

Au chapitre des perspectives, le voyagiste contrôlé par Migros souligne notamment que chez Hotelplan Suisse, les réservations sont positives pour la saison hivernale, tout comme les résultats à deux chiffres pour les mois estivaux. " Cela nous permet d'envisager 2017 avec sérénité", affirme le directeur général Thomas Stirnimann.

ATS

 Toute l'actu en bref