Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Houston a perdu l'avantage du parquet dès l'acte I de la tant attendue finale de la Conférence Ouest de NBA.

Clint Capela et ses coéquipiers ont été dominés 119-106 par le champion en titre Golden State. Kevin Durant (37 points) et Klay Thompson (28) furent les grands artisans de la victoire des Warriors, qui n'avaient plus démarré une série à l'extérieur depuis 2014. La franchise californienne a forcé la décision grâce à un partiel de 13-4 réalisé au début du quatrième quart-temps, qui lui a permis de compter 13 longueurs d'avance (100-87) à 7'58'' de la fin.

Houston est parvenu à recoller à sept points (103-96) à 4'41'' du buzzer après un panier primé de James Harden (41 points au total). Mais la réponse des Warriors fut quasi immédiate, un panier à 3 points de Thompson leur offrant à nouveau une marge de 10 points à 3'55'' du terme. La messe était dite, et Golden State assurait son succès sur la ligne des lancers-francs.

Une fois n'est pas coutume, Clint Capela n'a pas régné en maître sous les panneaux. L'intérieur genevois s'est contenté de 6 rebonds, laissant le statut de meilleur rebondeur des Rockets au meneur Chris Paul (11 prises). Mais le Meyrinois a tenu son rang avec ses 12 points (à 6 sur 7 au tir), 3 assists, 2 contres et 1 interception. Et il a terminé cette partie avec un différentiel de -3, le moins mauvais parmi les membres du cinq de base de son équipe.

"Nous avons connu trop d'absences sur le plan mental", a regretté le coach de Houston Mike D'Antoni. "Nous avons commis trop de pertes de balle (réd: 13), avons manqué trop de lay-up faciles. Nous devons parvenir à rester solides sur le plan mental", a poursuivi MDA, dont les joueurs n'ont pas réussi à freiner un impressionnant Kevin Durant.

"Il est l'un des meilleurs marqueurs de l'histoire. Il a été extrêmement bon, mais je pense que nous pouvons surmonter ça", a souligné Mike d'Antoni à propos de Durant. "Nous ne pouvons en revanche pas nous permettre de perdre autant de balles et de leur laisser autant de tirs ouverts à 3 points", a enchaîné le coach des Rockets, dont l'équipe n'aura déjà plus le droit à l'erreur mercredi soir lors de l'acte II.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS