Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe appenzello-zurichois Huber+Suhner a enregistré des résultats positifs au premier semestre de l'année en cours (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Huber+Suhner a vu son bénéfice net s'envoler au premier semestre, passant de 6,1 à 29,9 millions de francs en un an. Le spécialiste appenzello-zurichois des composants électriques a connu une croissance semestrielle encore plus forte, que celle annoncée à fin juin.

Après un fort repli en 2015, la rentabilité s'est développée de "façon particulièrement réjouissante" au premier semestre, a indiqué mardi le fabricant de connecteurs électriques et optiques. Le résultat d'exploitation (EBIT) a augmenté de 65% à 38,4 millions.

Le chiffre d'affaires a progressé de 7,1%, à 381,2 millions. La croissance organique, soit corrigée des monnaies et des prix du cuivre (+0,6%) ainsi que des effets de portefeuille (-0,2%), s'est élevée à 6,6%. Les entrées de commandes ont progressé de 9%, à 388,4 millions.

Les trois divisions de l'entreprise ont augmenté leurs ventes. Le marché de la communication a connu une croissance particulièrement importante avec une hausse de 12,5% du chiffre d'affaires.

Dans le segment des transports, la progression est de 3,2%. Le léger recul dans le secteur ferroviaire a été plus que compensé par une croissance "réjouissante" dans le secteur automobile, note le groupe.

Poursuite de l'évolution favorable

Sur le marché industriel de niche hightech, le chiffre d'affaires est resté stable (+0,6%). Corrigées de la cession de l'unité Composites en 2015, les ventes sur le marché industriel progressent de 2,2%.

Pour le reste de l'année, la direction prévoit une poursuite de l'évolution favorable. En dépit des influences saisonnières, qui pèsent habituellement sur le volume d'activités au deuxième semestre, elle table sur une croissance du chiffre d'affaires de 5% au moins comparé à 2015, dans la mesure où les monnaies ne bougent pas trop.

En 2015, la société, touchée par la vigueur du franc, avait affiché une rentabilité en fort repli et vu son bénéfice net plonger de plus de moitié (-58,3%) par rapport à 2014, à 24,7 millions de francs. Les ventes avaient reculé de 6%, à 706 millions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS