Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Huber+Suhner va délocaliser 80 emplois de Herisau vers la Pologne et la Tunisie en raison des effets négatifs du franc fort. Le fabricant appenzellois de composants pour la connectivité électrique et optique veut aussi améliorer sa position face à la concurrence européenne.

Les 80 emplois concernés font partie des activités de montage, qui nécessitent beaucoup de main d'oeuvre, a indiqué jeudi la société. Ils seront supprimés sur le site de Herisau, où l'entreprise emploie 900 personnes. Les 700 salariés du site de Pfäffikon (ZH) ne sont pas menacés. En tout, Huber+Suhner emploie 1600 personnes en Suisse et 2400 dans le reste du monde.

Huber+Suhner compte faire jouer le plus possible les fluctuations naturelles, les retraites anticipées et les mutations internes, mais prévoit que des licenciements seront inévitables. La procédure de consultation des représentants du personnel a déjà commencé.

ATS