Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'insurrection de Boko Haram et sa répression par l'armée ont fait plus de 27'000 morts et quelque 2,6 millions de déplacés depuis 2009. Selon des ONG, 11 millions de Nigérians ont un besoin urgent d'aide humanitaire (archives).

KEYSTONE/EPA/DEJI YAKE

(sda-ats)

Huit personnes ont été tuées vendredi dans une attaque de combattants de Boko Haram contre deux villages dans le nord-est du Nigeria, a indiqué une milice locale. Quatre autres ont été blessées.

"Des affrontements ont éclaté quand des villageois ont tenté de s'opposer aux assaillants" venus s'emparer de leur bétail, dans les villages de Modu Ajiri et Bulama Kayiri, a dit à l'AFP un porte-parole de la milice locale, Bunu Bukar Mustapha.

Les djihadistes de Boko Haram ont ouvert le feu sur des villageois armés de machettes, d'arcs à flèches, de gourdins et de sabres, a-t-il ajouté. "Les villageois n'ont pas pu faire face aux terroristes munis d'armes à feu", a dit un leader de la milice locale, Babakura Kolo.

Après l'attaque, les djihadistes se sont emparés des troupeaux de bétail des villageois, a-t-il ajouté.

Plus de 27'000 morts

Ces derniers temps, Boko Haram a intensifié ses attaques notamment contre l'armée.

L'insurrection de Boko Haram et sa répression par l'armée ont fait plus de 27'000 morts et quelque 2,6 millions de déplacés depuis 2009. Selon des ONG, 11 millions de Nigérians ont un besoin urgent d'aide humanitaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS