Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La direction du parc aux ours de Berne étudie huit offres concrètes pour placer ses deux oursons. Urs et Berna doivent en effet trouver un nouveau domicile pour éviter des unions consanguines entre les jeunes plantigrades et leurs parents.
Interrogé mardi sur les ondes de la radio publique alémanique DRS, le directeur du parc Bernd Schildger a expliqué avoir reçu des offres de très nombreuses institutions prêtes à accueillir les oursons âgés de huit mois. Ils doivent trouver un nouveau lieu d'accueil d'ici à l'été prochain.
Un parc zoologique en Normandie, la commune d'Arosa (GR) ou encore le maire de Berlin ont manifesté leur intérêt à accueillir les deux plantigrades. Les responsables du parc ont retenu huit offres qu'il s'agit maintenant d'examiner sans pression du temps.
Lorsque la presse a annoncé début juillet que dans le pire des cas les oursons pourraient être endormis, une vague d'indignation s'est abattue sur la direction du parc. Son directeur a même fait l'objet de menaces.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS