Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Huit tonnes de cocaïne ont été saisies dans le port d'Anvers, dans le nord de la Belgique, a annoncé vendredi le parquet de la ville. Cette marchandise vaudrait 500 millions d'euros (605 millions de francs) à la revente.

La drogue était cachée dans un conteneur de bananes provenant d'Equateur et était destinée au marché néerlandais, a précisé le parquet. Selon la justice anversoise, cette saisie constitue un record pour la Belgique et la deuxième prise de tous les temps en Europe.

Près de 7000 paquets d'un peu plus d'un kilo chacun sont découverts lundi lors d'un contrôle, soit plus de huit tonnes au total. La drogue a ensuite été retirée du conteneur où elle se trouvait.

Sur la base des renseignements des douaniers belges, des enquêteurs néerlandais ont ensuite suivi les trafiquants présumés jusqu'à une zone industrielle de la banlieue de Rotterdam (Pays-Bas). La police y a procédé mardi à l'arrestation du chauffeur belge qui conduisait le camion et de quatre Néerlandais qui déchargeaient le conteneur.

Douanier visé

L'enquête a été ouverte sur la base de présomptions visant un douanier de 31 ans travaillant sur le port d'Anvers. Après la saisie, les bananes ont été offertes au zoo de Rotterdam.

Selon le rapport des Nations unies sur la drogue de 2011, l'Europe est le second marché mondial pour la cocaïne. Les saisies en Europe avaient atteint un sommet en 2006, avec 121 tonnes, avant de décliner jusqu'à 57 tonnes en 2009. L'Espagne est l'un des principaux ports d'entrée de cette drogue généralement produite en Amérique latine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS