Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mexico - Au moins huit personnes ont été tuées mardi à l'aube au Mexique dans l'attaque au cocktail Molotov d'un bar de la station balnéaire touristique de Cancun (sud-est), a annoncé le Parquet local. Six femmes figurent parmi les victimes.
Selon des témoins, six hommes à bord d'un véhicule ont lancé plusieurs cocktails Molotov contre l'établissement dont la direction avait dénoncé à deux reprises des tentatives d'extorsion, apparemment de la part du cartel de la drogue des "Zetas", selon des sources policières.
"La mort de huit personnes a été confirmée, six sur place - dont quatre femmes - et deux à l'hôpital, également des femmes", a précisé à l'AFP Francisco Alor Quezada, le procureur de l'Etat de Quintana Roo, considéré comme une des principales portes d'entrée de la drogue en provenance d'Amérique centrale et du Sud.
Le bar a été détruit par l'incendie. Aucun touriste ne figure au nombre des victimes, qui feraient partie pour la plupart du personnel de l'établissement, selon le procureur et la mairie.
Les autorités mexicaines ont elles attribué la semaine dernière au gang des "Zetas", encadré par d'anciens militaires d'élite, le massacre de 72 émigrants clandestins dans une ferme proche de San Fernando (nord-est), à la frontière américaine du Texas.
Depuis, les "Zetas" ont multiplié les défis. Ils sont soupçonnés d'avoir perpétré cinq attentats à l'explosif contre des postes de police et une chaîne de télévision, d'avoir enlevé deux policiers dont l'un participait à l'enquête sur la tuerie, ou encore d'avoir tué un maire.
Leur ombre plane aussi sur une fusillade avec l'armée dimanche et lundi dans la petite ville de Panuco, dans l'Etat de Veracruz (est), où ils auraient perdu six hommes et tué un militaire.
Au Mexique, les rivalités entre sept grands groupes de trafiquants de drogue, dans la "guerre des cartels" pour le contrôle de l'approvisionnement de la drogue vers les Etats-Unis, ont fait 28 000 tués depuis l'arrivée de Felipe Calderon à la présidence, en décembre 2006, selon des chiffres officiels.
Les Zetas disputent le territoire au cartel du Golfe, auquel ils servaient auparavant d'hommes de main.
Les cartels de la drogue puisent aussi des ressources dans le racket des 400 000 clandestins d'Amérique centrale qui traversent chaque année le Mexique en espérant gagner les Etats-Unis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS