Navigation

Huitième titre pour les Zurich Lions

Ce contenu a été publié le 19 avril 2014 - 23:27
(Keystone-ATS)

Genève - Zurich a fêté son 8e titre en remportant le 4e acte de la finale 1-2 tab à la Kolping Arena. Robert Nilsson a réussi ses deux tirs aux buts pour donner la victoire au "Z".
Rendre la vie difficile à Zurich, voilà quelle était la mission des hommes de Felix Hollenstein. Et puis aussi ne pas être la deuxième équipe depuis l'introduction du best-of 7 en finale à perdre une ultime série 4-0. Alors les Aviateurs n'ont pas laissé les Lions dicter le jeu. Non, ils ont pris leur destin à bras-le-corps. Mais cela n'a pas suffi, parce que lors de la séance des tirs aux buts, le spécialiste Robert Nilsson a sorti deux buts magnifiques de son chapeau.
A la 9e, les Flyers ont même ouvert le score. Santala a protégé le puck à la bande, un coup d'oeil au centre pour voir Blum s'offrir en plein camp de défense zurichois, et l'arrière international de tromper Flüeler d'un lancer précis des poignets.
Zurich a mis un peu de temps avant de réagir, mais à la 17e, Bastl est passé tout près de l'égalisation sur une superbe passe de Nilsson. Heureusement pour Kloten, Martin Gerber a effectué un magnifique déplacement latéral pour frustrer l'attaquant villardou. Durant la période médiane, les Lions ont pris le contrôle du jeu. Au chapitre des tirs, les Zurichois ont largement dominé les Aviateurs 13-5. Il a pourtant fallu attendre la 39e minute et une réussite de Baltisberger pour voir les hommes de Marc Crawford revenir au score. Un excellent travail de Fritsche dans l'arrondi et une erreur de Romano Lemm dans la couverture défensive ont ouvert le chemin au jeune Baltisberger. Ce but symbolise une fois encore l'importance de la quatrième ligne d'attaque des Lions. Avec son banc raccourci, Felix Hollenstein se retrouve souvent démuni face à la profondeur de celui de Crawford.
Comme lors des vingt minutes intermédiaires, Zurich a maintenu sa pression au cours du troisième tiers. Les Flyers ont procédé par contre et tenté de profiter de deux supériorités numériques, mais Flüeler a sorti le grand jeu devant Stancescu notamment. Et Zurich a failli refaire le coup de 2012 et le but de McCarthy à 2,5 secondes de la fin du troisième tiers. A deux secondes de la sirène marquant la fin des soixante minutes, Roman Wick a tiré sur la transversale des buts de Gerber!
La prolongation a encore offert de belles émotions aux 7624 spectateurs. Un surnombre zurichois a permis aux Aviateurs d'évoluer en supériorité numérique. Sans succès. A la 69e, Wick a bien cru donner le titre à Zurich, mais Gian-Andrea Randegger a sauvé sur sa ligne en se substituant à Gerber. Les Flyers ont ensuite mis Flüeler sous pression via Bodenmann.
Lors de la séance des tirs aux buts, Robert Nilsson a sorti son costume de héros en transformant ses deux tentatives. Il avait fait pareil lors du deuxième match contre Lausanne.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.