Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Husqvarna et Bucher sont sous les projecteurs de la COMCO, qui enquête afin d'"examiner si les sociétés visées ont effectivement conclu des accords illicites" (image symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Commission de la concurrence (COMCO) ouvre une enquête contre Husqvarna Suisse et Bucher, ainsi que leurs sociétés liées. Elle suspecte de possibles accords sur les prix et de potentielles répartitions de la clientèle lors de la commercialisation d'essence alkylée.

Des indices ont laissé penser que les deux sociétés ont fixé conjointement leurs prix et se sont réparti la clientèle en commercialisant l'essence alkylée de la marque Aspen, indique mercredi le gendarme de la concurrence de la Confédération.

"L'enquête vise à examiner si les sociétés visées ont effectivement conclu des accords illicites", est-il précisé.

Husqvarna Suisse est la filiale suisse du fabricant suédois éponyme de tronçonneuses et d'outils pour le jardin. Bucher, sis à Langenthal (BE), est une entreprise familiale spécialisée dans les produits lubrifiants.

Pour rappel, la COMCO avait déjà ouvert une enquête contre Husqvarna Suisse fin 2015, soupçonnant la société d'"influences" sur les prix de revente et de "potentielles entraves" aux importations directes et parallèles.

ATS