Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

IBM: Première hausse du chiffre d'affaires en près de 6 ans

IBM a mis l'accent ces dernières années sur le "cloud", la sécurité informatique et l'analyse de données pour prendre le relais de ses activités traditionnelles de logiciels et de matériel, en perte de vitesse (archives).

KEYSTONE/AP/MARY ALTAFFER

(sda-ats)

IBM a publié jeudi des résultats meilleurs que prévu pour le quatrième trimestre. Une croissance de ses activités nouvelles dans le stockage dématérialisé et la sécurité informatique a permis à son chiffre d'affaires de repartir à la hausse.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre a augmenté de 4%, à 22,5 milliards de dollars (21,6 milliards de francs), première hausse en 23 trimestres. Cette augmentation est en bonne partie due à un effet de change favorable puisque, à taux de change constant, la hausse n'est que de 1%.

Toutefois, IBM a dégagé sur le trimestre une perte nette de 1,1 milliard de dollars, en raison d'une charge exceptionnelle de 5,5 milliards de dollars liée à la réforme fiscale votée par le Congrès américain juste avant Noël. Cette réforme impose à un taux préférentiel les bénéfices des entreprises américaines réalisés à l'étranger.

Si l'on ne tient pas compte de cette charge, le bénéfice se serait inscrit à 4,8 milliards (+1%), précise IBM.

"Cloud" sur un nuage

IBM a mis l'accent ces dernières années sur le "cloud", la sécurité informatique et l'analyse de données pour prendre le relais de ses activités traditionnelles de logiciels et de matériel, en perte de vitesse.

Le chiffre d'affaires de ces nouvelles activités, que le groupe qualifie d'"impératifs stratégiques" et qui transcendent ses cinq segments d'activité traditionnels, a grimpé de 17% au quatrième trimestre pour représenter près de la moitié du chiffre d'affaires total. Le chiffre d'affaires de la seule activité de cloud a bondi de 30% à 5,5 milliards.

IBM a aussi livré ses résultats annuels. Sur toute l'année 2017, le chiffre d'affaires est en repli de 1% à 79,1 milliards de dollars dont 36,5 milliards (+11%) pour les secteurs fondamentaux. Le bénéfice net annuel est en fort repli (-52%) à 5,8 milliards, en raison de la charge exceptionnelle de 5,5 milliards liée aux impôts.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.