Toute l'actu en bref

Jean-Paul Clozel, ancien directeur général d'Actelion, va désormais diriger Idorsia (archives).

KEYSTONE/KARL-HEINZ HUG

(sda-ats)

Le groupe pharmaceutique bâlois Actelion annonce que son rachat par le groupe américain Johnson & Johnson (J&J) est complètement terminé. Les actions d'Idorsia seront cotées à la Bourse suisse dès ce vendredi.

Idorsia est une société issue des activités de recherche et de développement d'Actelion, qui s'en est détachée, en parallèle à la reprise par J&J. Basée à Allschwil (BL), Idorsia a la volonté de développer davantage de médicaments innovants et d'aider plus de patients, indique-t-elle dans un communiqué.

Depuis ce vendredi, 107'330'210 actions d'Idorsia sont cotées à la Bourse suisse (SIX). Johnson & Johnson détiendra dans un premier temps 9,9% des actions d'Idorsia, rappelle Actelion dans un autre communiqué.

Nouveaux administrateurs

Les nouveaux administrateurs élus d'Actelion à savoir Ludo Ooms (président), Julian Bertschinger, Claudio Cescato, Pascal Hoorn et Andrea Ostinelli prennent leurs fonctions dès à présent. L'ancienne équipe, qui avait été nommée jusqu'à la finalisation du rachat, va démissionner.

Johnson & Johnson a déboursé près de 30 milliards de dollars (29 milliards de francs au cours actuel) pour acheter Actelion Pharmaceutical, via sa filiale zougoise Janssen Holding. Le groupe américain a dit s'attendre à ce que l'opération se traduise par une hausse de son chiffre d'affaires de 1,3 milliard de dollars en 2017 et par une augmentation de son bénéfice ajusté par action de 7 cents.

ATS

 Toute l'actu en bref