Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jean-Paul Clozel, directeur général, a augmenté sa participation dans Idorsia (archives).

KEYSTONE/PATRICK STRAUB

(sda-ats)

Idorsia, société issue du laboratoire pharmaceutique bâlois Actelion et en activité depuis le 15 juin, a publié ses premiers chiffres semestriels. Elle a dégagé une perte de 11 millions de francs et emploie plus de 600 personnes.

Les chiffres publiés portent essentiellement sur les activités enregistrées sur une période de deux semaines. Entre le 15 et le 30 juin, Idorsia a enregistré une perte d'exploitation de 11 millions de francs, selon la norme comptable américaine GAAP ou de 10 millions non-GAAP, a indiqué jeudi l'entreprise.

Les dépenses de recherche et de développement ont pesé pour 8 millions de francs et les coûts administratifs pour 2 millions. La perte nette est de même ampleur. Lorsqu'elle a entamé ses activités mi-juin, Idorsia disposait de liquidités à hauteur de 1 milliard de francs.

Sur l'ensemble de l'exercice 2017, la société aux mains du fondateur d'Actelion, Jean-Paul Clozel, table sur des charges d'exploitation comprises entre 180 et 190 milllions de francs. "Je suis convaincu qu'avec Idorsia, on peut créer de la valeur durable et c'est pourquoi j'ai élargi ma part d'actions dans l'entreprise", a-t-il déclaré, cité dans le communiqué.

Augmentation de la participation

Durant les premières semaines de juillet, Jean-Paul Clozel et son épouse Martine ont relevé leur participation à près de 26%, alors qu'ils ne détenaient que 22,84% au 21 juin. Le groupe américain Johnson & Johnson, qui a racheté Actelion pour un montant de 30 milliards de dollars (28,8 milliards de francs au cours actuel), possède une part de 9,9% dans Idorsia.

Le directeur général d'Idorsia rappelle que l'entreprise a pu enregistrer ces derniers mois des résultats positifs dans l'étude de phase II aussi bien pour son traitement expérimental contre l'insomnie ACT-541468 (Dora) chez les patients adultes et âgés qu'avec l'Aprocitentan pour lutter contre l'hypertonie.

ATS