Navigation

Idorsia touche 230 millions de dollars de Janssen Biotech

Idorsia a reçu un paiement d'étape de 230 millions de dollars (archives). KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS sda-ats
Ce contenu a été publié le 04 décembre 2017 - 07:43
(Keystone-ATS)

Idorsia va collaborer avec Janssen Biotech pour l'Aprocitentan, un traitement contre l'hypertension réfractaire. La société, issue du laboratoire pharmaceutique bâlois Actelion, va toucher 230 millions de dollars (226 millions de francs).

Ce paiement d'étape sera intégré dans les comptes du quatrième trimestre 2017, a indiqué lundi la société bâloise. Janssen Biotech appartient au groupe américain Johnson & Johnson (J&J), qui a racheté Actelion, via sa filiale zougoise Janssen Holding.

Cette collaboration portera sur le développement et la commercialisation d'Aprocitentan, un inhibiteur du récepteur de l'endothéline et tout composé dérivé. Janssen détiendra les droits exclusifs pour la commercialisation pour le monde entier.

Perte nette

Le laboratoire bâlois percevra des redevances sur les ventes du médicament, à hauteur de 20% si les recettes annuelles atteignent 500 millions de dollars et de 30% pour des revenus entre 500 millions et 2 milliards. La part attribuée à Idorsia sera fixée à 35% en cas de ventes supérieures à 2 milliards de dollars.

Idorsia a essuyé une perte nette importante au cours de son premier trimestre d'existence. La société pharmaceutique de Jean-Paul Clozel, en activité depuis le 15 juin, a inscrit une perte nette entre juillet et fin septembre de 71 millions de francs.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article