Toute l'actu en bref

C'est sur l'autoroute A5, près de Colombier (NE), qu'un homme avait couru derrière sa voiture qui s'était mise en mouvement (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

L'automobiliste qui avait fait sensation l'année passée avec une vidéo le montrant en train de courir derrière sa voiture sur l'autoroute A5 a été condamné mardi pour faute grave. Il a écopé de 60 jours-amende avec sursis et d'une amende de 1500 francs.

Le sursis court sur deux ans. La juge du Tribunal de police de Neuchâtel s'est montrée un peu plus clémente que le Ministère public, qui avait requis 90 jours-amende et une amende de 2130 francs.

Selon elle, l'automobiliste a violé de façon grave des règles fondamentales de la circulation routière. Notamment celle qui consiste à se comporter de manière à ne pas gêner ni mettre en danger ceux qui utilisent la route.

Zigzags sur la chaussée

L'homme était sorti de son véhicule en octobre dernier alors qu'il s'était arrêté sur la bande d'urgence, à proximité d'un camion près de Colombier (NE). Voyant que son véhicule s'était mis en mouvement, il a entrepris de le poursuivre, zigzagant à pied sur l'autoroute.

L'avocat du prévenu espérait faire tomber le caractère grave des infractions commises par ce conducteur, mais il n'a pas obtenu gain de cause. La police neuchâteloise avait publié une vidéo de l'incident sur sa page Facebook. La séquence avait fait sensation et avait été reprise par divers médias internationaux.

ATS

 Toute l'actu en bref