Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Même si un jeune oiseau semble abandonné, il ne faut pas intervenir, recommande la Station ornithologique suisse. Il est fréquent que les petits s'aventurent hors du nid sans savoir voler. Les parents continuent de s'en occuper et de les nourrir.

En 2015, près de 800 oisillons ont été apportés au centre de soins de la Station ornithologique, indique celle-ci mercredi. Mais dans la plupart des cas, cette aide bien intentionnée revient à séparer un jeune en bonne santé de ses parents.

Une intervention n'est souhaitable que lorsque le petit se trouve en danger immédiat, par exemple s'il est sur une route. On peut alors le prendre à main nue et le déposer dans le buisson le plus proche, souligne la Station ornithologique. Ses parents continueront à le nourrir.

Un jeune blessé ou qui ne serait pas nourri par ses parents pendant plus d'une heure peut être apporté à la station de soins la plus proche. "Nous pouvons certes élever les oisillons, mais nous ne pouvons pas leur transmettre tout ce qu'ils apprendraient de leurs parents", explique Vreni Mattmann, du centre de soins de la station ornithologique, citée dans le communiqué.

ATS