Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Il y a toujours moins d'espèces animales et végétales en Suisse

La biodiversité continue de diminuer en Suisse. Malgré quelques succès, les défenseurs de la nature ne tirent pas de bilan positif de l'année écoulée. ASPO/BirdLife Suisse insiste sur l'adoption et l'application du plan d'action Biodiversité.

Un changement positif a pu être observé chez le vanneau huppé, un petit échassier d'Europe. Des mesures de conservation des espèces ont permis d'augmenter le nombre de couples reproducteurs de 90 en 2009 à 181 cette année en Suisse, écrit mardi l'association suisse pour la protection des oiseaux ASPO/BirdLife Suisse.

Bien que réjouissants, ces succès ponctuels en matière de protection de la nature ne suffisent pas à compenser les pertes importantes. De manière générale, la biodiversité suisse a tendance à nettement baisser, mais n'a pas encore atteint le seuil critique.

Ce constat s'illustre par exemple par le fort recul de la population des amphibiens. Les marais perdent en surface malgré la protection du territoire, les prairies sèches disparaissent et les espèces végétales menacées diminuent considérablement.

Pour ASPO/BirdLife Suisse, il est urgent d'adopter le plan d'action Biodiversité, poursuit le communiqué. Ce plan doit permettre d'atteindre les dix objectifs en lien avec la biodiversité en Suisse, approuvés en 2012 par le Conseil fédéral. L'un de ces buts est d'encourager la diversité biologique en zone urbaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.