Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Capitaine de l'équipe de Fed Cup de Roumanie, Ilie Nastase a été suspendu jusqu'en 2021 par l'ITF. Il paie ainsi son attitude agressive et ses propos racistes lors du match contre la Grande-Bretagne.

Le Roumain a été "suspendu de tout rôle officiel (dont celui de capitaine) dans les compétitions ITF (...) du 23 avril 2017 au 31 décembre 2020", a annoncé l'ITF dans un communiqué.

Par ailleurs, "Nastase se verra refuser l'accès aux compétitions et circuits" de l'ITF, à savoir la Coupe Davis et la Fed Cup, "jusqu'au 31 décembre 2018", a ajouté la Fédération internationale. L'ancien numéro un mondial pourra cependant accéder aux quatre tournois du Grand Chelem, "non soumis à la juridiction de l'ITF". Il devra aussi s'acquitter d'une amende de 10'000 dollars.

Le 22 avril, Ilie Nastase avait insulté une journaliste, la joueuse britannique Johanna Konta ainsi qu'un arbitre lors de la rencontre de Fed Cup face à la Grande-Bretagne en Roumanie. Il avait également harcelé la capitaine britannique Anne Keothavong avant la rencontre.

La veille, lors de la conférence d'avant-match, il avait tenu des propos racistes au sujet de Serena Williams, enceinte. "On va voir de quelle couleur il est (le futur enfant de Serena, ndlr). Chocolat au lait?", l'ont entendu dire les journalistes à un membre de son équipe.

L'ex-vainqueur de deux tournois du Grand Chelem, l'US Open en 1972 et Roland-Garros en 1973, avait aussitôt été exclu de la compétition par l'ITF. La Fédération internationale avait dans la foulée ouvert une enquête après cette séquence.

Ilie Nastase a depuis présenté ses excuses, tout en estimant que le sujet avait été "exagéré" par les médias. L'ex-champion de 71 ans et la fédération roumaine de tennis disposent de 21 jours pour porter la décision de l'ITF en appel.

ATS