Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une fois remis à l'eau, le petit poisson n'a pas tardé à récupérer et s'est remis à nager normalement (image symbolique).

KEYSTONE/AP/David Guttenfelder

(sda-ats)

Par amour pour leur poisson rouge, couple d'une petite ville au nord de Londres n'a pas hésité à parcourir plus de 200 kilomètres pour se rendre à l'hôpital vétérinaire de Bristol (côte ouest). Nemo a pu être opéré d'une tumeur presque aussi grande que lui.

La vétérinaire Sonya Miles a expliqué mardi à l'APF que l'opération avait duré 45 minutes. Durant ce laps de temps, Nemo, un poisson rouge de cinq ans, a été endormi et sorti de l'eau afin que la tumeur puisse être enlevée.

"Nous avons eu très peur à un moment donné car son coeur s'est arrêté de battre, mais l'infirmière anesthésiste a réussi à le ranimer", a expliqué Sonya Miles. Une fois remis à l'eau, le petit poisson n'a pas tardé à récupérer et s'est remis à nager normalement.

Sonya Miles a reconnu que ce genre d'opération n'était pas très fréquent. Les propriétaires hésitent à dépenser des centaines de livres pour un animal de compagnie au coût modique. L'opération de Nemo a coûté 200 livres (290 francs).

L'affaire a eu les honneurs des médias nationaux mardi. La dernière opération de ce type au groupe vétérinaire Highcroft de Bristol remontait à 2015.

ATS