Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Plusieurs centaines de personnes, des jeunes pour la plupart, ont protesté samedi à Genève contre la fermeture de la boîte de nuit le Moa Club. Les manifestants, qui se sont réunis sur la place de Rive, ont dénoncé l'appauvrissement de la vie nocturne genevoise.
Les protestataires ont installé une petite scène en pleine rue. Des DJ se succédaient derrière les platines pour la plus grande joie des spectateurs venus faire la fête, un samedi après-midi, au coeur de la ville. Le rendez-vous avait été donné par le biais du réseau social Facebook.
La police genevoise a déployé des moyens importants afin d'éviter des débordements. Des agents ont patrouillé parmi la foule et des fourgonnettes de gendarmerie se sont rangées à chaque coin de rue. Endroit à fort trafic, la place de Rive a été fermée à la circulation pour l'occasion.
Le Conseil d'Etat genevois avait annoncé jeudi dernier la fermeture du Moa Club, haut lieu festif des nuits de la jeunesse du bout du lac. Le dancing est exploité depuis plusieurs années sans autorisation. Cette irrégularité a été dénoncée par la Cour des comptes qui a également pointé du doigt des problèmes de sécurité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS