Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dès ce lundi et durant les mois de mai et juin, plus de 50'000 personnes se rendront au travail à vélo, à l'enseigne de l'action "bike to work" (image symbolique).

KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

(sda-ats)

Pour l'édition 2016 de l'action "bike to work", ils seront à nouveau plus de 50'000 à enfourcher dès ce lundi matin leur vélo pour se rendre au travail. L'opération se déroule durant les mois de mai et juin.

Il s'agit de la plus vaste action visant à promouvoir le vélo et la santé dans les entreprises, écrivent les organisateurs de Pro Velo. Les participants qui se rendent au travail à vélo durant deux mois contribuent à leur forme physique et à la promotion d’un comportement écologique en matière de mobilité. Ils participent aussi à un tirage au sort qui leur permettra de remporter des prix.

Les entreprises participant à "bike to work" sont très diverses. Il y des géants comme Swiss Re, Migros, Credit Suisse ou ABB et de grandes organisations comme les Nations Unies ou le CERN, à Genève. Et quasiment chaque hôpital de Suisse participe aussi cette année à l’action.

Mais la majorité des entreprises sont des PME: entreprises de peinture, boulangeries, cabinets de physiothérapie, agences de communication, menuiseries, pharmacies et bien d’autres encore. On trouve également de nombreux services de l’administration publique parmi les participants à "bike to work", précise Pro Velo.

Les entreprises peuvent encore s’inscrire et participer à l’action "bike to work", en quelques clics seulement, sur le site www.biketowork.ch.

www.biketowork.ch

ATS