Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Plasco Building, construit au début des anénes 1960, s'est totalement effondré dans la matinée dans un gigantesque nuage de poussière.

KEYSTONE/AP/EBRAHIM NOROOZI

(sda-ats)

Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées à la suite de l'effondrement jeudi d'un immeuble de 15 étages en flammes à Téhéran. De nombreux pompiers étaient portés disparus.

A la mi-journée il y avait "70 blessés, dont 23 hospitalisés", a dit le chef des services d'urgence, Pir Hossein Koolivand, en dressant un premier bilan des victimes avant et après l'effondrement de l'immeuble.

Cet immeuble, appelé Plasco Building, s'est totalement effondré dans la matinée dans un gigantesque nuage de poussière, comme l'a montré en direct la télévision publique iranienne. Ses occupants avaient pu être évacués peu avant son effondrement, mais des dizaines de pompiers qui luttaient contre l'incendie se trouvaient toujours à l'intérieur.

"Je pense qu'il y a de 40 à 50 personnes qui sont encore à l'intérieur" sous les décombres, a estimé Ali, un pompier qui participe au déblaiement de la structure détruite.

"Nous ne savons pas combien ils sont à l'intérieur, mais s'il n'y en a qu'un c'est encore trop", avait auparavant déclaré le chef de la police de Téhéran, Hossein Sajediniya.

La police a fait évacuer le quartier du sud de Téhéran où se trouve l'immeuble par crainte d'explosions provoquées par des fuites de gaz, a constaté un journaliste de l'AFP. Des dizaines d'ambulances et de camions de pompiers se trouvaient sur place, ainsi que les familles en pleurs des pompiers pris sous les décombres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS