Navigation

Immigration clandestine: important réseau démantelé en Europe

Ce contenu a été publié le 30 janvier 2013 - 19:22
(Keystone-ATS)

Un important réseau d'immigration clandestine a été démantelé suite à l'arrestation de 103 suspects à travers l'Europe, a annoncé mercredi Europol. Les immigrants provenaient principalement d'Afghanistan, d'Irak, du Pakistan, de Syrie et de Turquie.

"Il s'agit de l'une des plus importantes actions coordonnées à l'échelle européenne contre des passeurs, qui a vu la mobilisation de plus de 1200 agents", a indiqué l'Office européen de police.

"Toutes les personnes interpellées sont soupçonnées d'être impliquées dans l'immigration clandestine d'un grand nombre d'immigrants vers et au sein de l'Union européenne principalement via la Turquie et la région occidentale des Balkans", a souligné la même source.

Conditions inhumaines

Les arrestations ont eu lieu tôt mardi matin en Croatie, en République Tchèque, en France, en Allemagne, en Grèce, en Hongrie, en Pologne, en Slovaquie, en Turquie et au Kosovo, a précisé Europol. Au total, 117 maisons ont été perquisitionnées, menant à la saisie de téléphones mobiles, d'ordinateurs portables, d'une arme semi-automatique et de 176'500 euros (218'400 francs suisses) en liquide.

Les immigrants, principalement originaires d'Afghanistan, Irak, Pakistan, Syrie et Turquie, voyageaient "souvent dans des conditions inhumaines et dangereuses, comme dans de très petits compartiments cachés dans des autocars ou des camions, dans des trains de marchandises ou des bateaux", selon Europol.

"Les mariages blancs faisaient également partie du modus operandi pour régulariser leur statut dans l'Union européenne", a assuré l'Office de police.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.