Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'impact économique des organisations internationales et des multinationales à Genève est considérable, selon les premiers résultats d'une vaste étude lancée lundi. L'étude a été demandée par la Fondation pour Genève à quatre instituts universitaires.

"Nous avons demandé cette étude il y a un an pour répondre à un certain malaise, justifié ou non", a expliqué le président de la Fondation pour Genève Ivan Pictet. Des chercheurs des Universités de Genève et Lausanne, de l'EPFL et de l'IHEID vont plancher sur le sujet pendant deux ans.

Cinq conférences de presse sont agendées pour en exposer les conclusions au fil de l'exploitation des résultats, a précisé le vice-recteur de l'Université de Genève Yves Flückiger.

Dimension centrale

"Il apparaît d'ores et déjà que la dimension mondiale est centrale dans le système genevois", a ajouté le professeur. Une conclusion partagée par le professeur à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) Jacques Lévy: "La Genève internationale est très fortement ancrée dans l'ensemble de la vie économique et sociale du canton", a-t-il dit.

Pour le géographe, Genève est une "petite ville mondiale", dont le cosmopolitisme très développé est "mal maîtrisé". Des problèmes de mobilité, de logement, de gouvernance qui seront analysés en profondeur au fil de l'étude.

"L'échec de la candidature suisse pour le Fonds vert pose la question de l'attrait de Genève", a relevé le professeur Cédric Dupont, de l'Institut des Hautes études internationales et du développement (IHEID).

Poids des multinationales

Professeure à l'Université de Lausanne, Dominique Nilles a détaillé une partie de l'étude consacrée au poids des multinationales étrangères. La valeur ajoutée directe créée par les multinationales étrangères s'élève à 8,6 milliards de francs, soit 22% de la valeur ajoutée totale genevoise.

Ces entreprises fournissent 42'700 emplois à plein temps, 18% du total genevois. Les impôts versés par les multinationales étrangères se montent à 430 millions de francs, soit 26% du total des impôts sur les sociétés de capitaux et coopératives.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS