Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les bulletins du vote consultatif sur l'implantation d'éoliennes à Ste-Croix (VD) seront recomptés. Un habitant de la commune a contesté la validité du scrutin auprès du préfet, qui va enquêter. Il rendra ses conclusions d'ici une à deux semaines.

"J'ai reçu dans les délais, soit dans les trois jours après le scrutin, un recours contestant la validité du vote", a indiqué jeudi à l'ats Albert Banderet, préfet du Jura-Nord vaudois. Ce courrier émanait d'une étude d'avocats mandatée par un Ste-Crix. La municipalité de Ste-Croix a aussi demandé au préfet de statuer, les opposants l'accusant d'avoir manipulé le scrutin.

Première étape de l'enquête menée par le préfet: le recomptage des enveloppes, des cartes de vote et des bulletins. Il sera effectué vendredi après-midi dans les locaux de la préfecture et par le personnel de cette dernière à Yverdon-les-Bains. "Je ne donnerai les résultats qu'à la fin de l'enquête", a averti Albert Banderet.

Tirer cette affaire au clair

Le préfet auditionnera ensuite séparément le président du Conseil communal et le greffe municipal de la commune, principaux responsables des opérations de vote. "Nous sommes déterminés à tirer cette histoire au clair dans les plus brefs délais", a affirmé M. Banderet. Ses conclusions devraient être connues d'ici une ou deux semaines.

Dimanche dernier, 53% des habitants de Ste-Croix ont approuvé l'implantation d'un parc éolien, par 1103 voix contre 966, soit 137 suffrages d'écart. Le projet porté par Romande Energie prévoit six éoliennes qui produiraient de quoi couvrir la consommation de 6100 ménages.

ATS