Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le CIO a licencié trois personnes est déposé une plainte pénale contre l'ancien gérant de la boutique du Musée Olympique à Lausanne. L'organisation a découvert des irrégularités sur une dizaine d'années dans la comptabilité du magasin, portant sur 1,5 à 1,7 million de francs.

"Nous avons immédiatement procédé à une enquête sur les faits et avons déjà pris un certain nombre de mesures", a indiqué le Comité international olympique (CIO). Il confirmait des informations publiées sur plusieurs sites internet.

"Ces faits sont extrêmement graves et décevants pour le CIO. Nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures et sanctions qui seront nécessaires et à faire en sorte qu'un incident aussi regrettable ne se reproduise pas à l'avenir", a poursuivi l'organisation sportive.

Fausses factures

Une procédure pénale a été ouverte. Elle vise l'ancien directeur de la boutique du musée, parti de son propre chef il y a deux ans. Les malversations ont été découvertes en septembre par son successeur.

Les trois personnes licenciées travaillaient au service financier du musée. Le CIO leur reproche leur négligence dans les contrôles des mouvements financiers de la boutique. Le suspect aurait établi de fausses factures.

ATS